Punta Joanna 

vers les photos

La randonnée vers la Punta Joanna est un voyage dans l' immensité d'une nature préservée où les seules traces laissées par l'homme sont un sentier et une cabane faite de pierres et de lauzes à l'abri d'un rocher déposé là, jadis, par les séracs du glacier qui sculpta durant des siècles ce paysage grandiose. Il y a aussi un alpage typique aux logis semi-enterrés dans de vastes estives qui, au fil des saisons, nous offrent le vert, le bleu, le blond, l'or et le blanc...

Prenez la N115 qui parcourt le val Varaita sur plus de 50km, en direction de la France. Après le village Chianale, vous entamez en voiture, la montée vers le col de l'Agnello. Rangez votre véhicule dans la troisième épingle à cheveux, il y a toujours de la place. Vous trouverez les panneaux de la randonnée à droite de la route dans le tournant. Nous démarrons la rando à la Grange del Rio sur la GTA U18 en direction de l'est. Le sentier surplombe le torrent Soustra à une altitude de 2004m. Après une bonne demi-heure nous arrivons à la Grangia Bernard (alt.2150m) . La vallée Soustra s'élargit en d’immenses estives encore exploitées. N'oubliez pas de refermer l'enclos après votre passage... Le vacher n'apprécie pas de voir son bétail éparpillé dans cette immensité. A cet endroit, jusque la Grangia Soustra (alt.2195m) la dénivelée est presque nulle. L'ascension reprend calmement dans une vallée plus encaissée. Après une heure et demie environ, on aperçoit une guirlande de sommets sur la gauche. Ils délimitent la frontière italo-française. Le décore change, les estives verdoyantes se font plus rocailleuses ; à la petite Capanna della Losetta (alt 2538m) débute réellement l'ascension vers le col du même nom. Le sentier, plus raide, reste néanmoins facile et sans danger. L'arrivée au col (alt. 2872m) est spectaculaire et fait rapidement oublier l'effort physique intense qu'il aura fallu pour gravir les 200 derniers mètres.

Comme toujours en montagne, l'effort est récompensé... Se dresse face à nous, un gigantesque monolithe granitique : la face est du Monte Viso* (alt. 3840m). On peut apercevoir, sur notre droite, les ruines d'un poste frontalier du royaume de Savoie. Sur la gauche, un panneau indique la direction de la Punta Joanna également nommée  Monte Losetta (alt. 3064m). Il reste moins de 200m de dénivelée vers le nord, pour atteindre notre objectif par un sentier facile. La croix érigée au sommet marque également la frontière entre la France et l'Italie. Le panorama à 360° est simplement époustouflant : à l'est le Monte Viso ; au sud, le val Vallanta ; vers le nord, le massif alpin français et la vallée du Guil ; à l'Ouest, la vallée Soustra que nous avons sillonnée et qui sera également notre route de retour.

* Cinq noms pour une même montagne! vous trouverez: Monte Viso ou Monviso ou plus simplement Viso en Italien; Mont Viso en français et finalement il Re (le roi) pour les piémontais.

Notes pour les photographes
Ces clichés ont été réalisés à trois moments différents : le 10 juillet, le 20 août et le 01 novembre. Je vous invite à y observer les différences d'atmosphère et de lumière... J'utilise fréquemment le filtre polarisant pour percer les lointains et saturer les couleurs. Le développement est réaliser avec DXO OpticsPro 11 et l'autoréglage « DXOpaysage », dans certains cas, j'applique une légère diminution de la saturation et un ajustement du microcontraste.

TOPO
Randonnée « Punta Joanna ». Carte Fraternali 11, 1/25000. Sentier GTA U18 et route N115.
Difficultés : D1 Durée : 6 à 7h. Dénivelée + 1050m
Points d’intérêt: le belvédère exceptionnel sur le Monviso ; les panoramas sur les trois vallées.  vers les photos