Le MAUTO ou musée de l'automobile de Turin

Vers les photos

Le MAUTO ou musée de l'automobile de Turin

Depuis sa rénovation en 2015, le musée de l'automobile de Turin  compte parmi les plus grands musées techno-scientifiques du monde.  Vous pourrez y découvrir, dans une scénographie originale plusieurs centaines de véhicules de 80 marques différentes. Le parcours émotionnel et multisensoriel ne s'adresse pas uniquement aux amateurs de bolides ou de belles mécaniques ; il vise en réalité tous les publics car, en retraçant plus d'un siècle d'histoire de l'automobile, il donne aussi un coup de projecteur important sur l'évolution de notre société et le rapport entre l'homme et les progrès technologiques.

Cette réussite est certainement due à la qualité des véhicules présentés et au talent du designer François Confino qui parvient, sur les trois étages que compte le musée, à marier la technologie, l'histoire et l'art.

L'évolution de la technologie est un fil conducteur du musée. Sans rien y entendre en mécanique, on ne peut s'empêcher d'admirer les boiseries vernies, les laitons rutilants et les cuirs capitonnés des premières berlines de l'histoire de l'automobile. On ne peut qu'être surpris en comparant les vitesses des premiers bolides qui ne dépassaient guère le 60km/h, comme la superbe Legnano de 1908, à la plus petite voiture actuelle qui tient le 120 km/h sans effort sur nos autoroutes. Sans cette scénographie parfaite présentée dans le musée, il serait certainement difficile de s'imaginer que l'automobile fut, elle aussi, artisanale et fabriquée, alors que Turin comptait de multiples petits fabricants, dans des ateliers qui produisaient quelques véhicules par an, entièrement façonnés et montés à la main. C'était avant que Giovanni Agnelli ne rassemble ces savoir-faire sous une même bannière: FIAT.

L'histoire, c'est l'essence même de ce musée. Serte, il ne s'agit que d'un siècle et demi de l'histoire de l'humanité. Mais ne s'agit-il pas de la période la plus tumultueuse. Traversant les deux plus grands conflits mondiaux, l'automobile ponctue cette ligne du temps d'événements sociaux majeurs : de la première chaîne de production de la Ford T qui mettra l'automobile à la portée de toutes les classes sociales, en passant par l’exploit mécanique du premier « Paris-Pékin », par la Citroën Traction de la résistance française et de la Guestapo durant la deuxième guerre ou encore la petite Fiat 500 devenue l'image même d'une Italie prolétaire ; sans oublier les exploits sportifs des grands noms de la F1. En un siècle, l'évolution technologique à pris une vitesse exponentielle, nous confrontant aujourd'hui au plus grand défi que l'humanité a à relever : faire face au réchauffement climatique, à la pollution, à l'exploitation de nos ressources pétrolifères et autres... En proposant des réflexions sur ces sujets, le Musée National de l'Automobile se fait la passerelle entre le passé et l'avenir.

Avec plusieurs centaines de véhicules remarquablement restaurés, avec les dessins, les plans, les croquis de grands designers, on ne peut qu'admirer le travail méticuleux de ces artistes qui devaient assembler la technologie, la performance, le confort et l'esthétique en un seul objet que l'on appelle « automobile ». Par leur présentation, les véhicules sont parfaitement mis en valeur. C'est la raison pour laquelle je classe le MAUTO parmi les grands musées d'art et d'histoire plutôt que dans la catégorie sciences et techniques.

Les dates Importantes

  • 1932 : un pionnier de l’automobile italienne ,Carlo Biscaretti di Ruffia, lance l'idée d'un musée de l'automobile à Turin.
  • 1933 : création du musée accordée par le conseil municipal de Turin.
  • 3 novembre 1960 : ouverture du musée au public dans le nouveau bâtiment.
  • 2011 : réouverture après travaux de rénovations et d’extension depuis 2007 avec le concours de l’architecte Cino Zucchi.
  • 2013: le quotidien anglais The Times lui a attribué la 35e place dans le classement des 50 meilleurs musées du monde, en soulignant l'intérêt de ses contenus pédagogiques et scientifiques. 
  • Juin 2014, fin des travaux qui mettent en valeur la mission de conservation du patrimoine mais aussi la vocation pédagogique du MAUTO. 
  • 200.000 visiteurs en 2015.

Les infos pratiques

Horaires : lundi de 10 h à 14 h, mardi 14 h à 19 h, du mercredi au dimanche 10h à 19 h (nocturne jusque 21 h le vendredi et le samedi, le 15 août de 10 h à 19 h.
Tarifs : 12€/adulte – 8€/étudiants, séniors et enfants 6-14 ans – 2,50€/écoles – gratuit pour les moins de 6 ans.
Outils interactifs : totems numériques, écrans et application pour smartphones et tablettes.
Accès : Corso Unità d'Italia 40, 10126 Torino – Métro station Lingotto – Transport fluvial arrêt Italia ‘61