Cuneo, la méconnue . 

vers les photos

Cuneo

     Si on demandait à un européen de situer géographiquement Cuneo (Coni en français) il est fort probable qu'il ne puisse le faire; il s'agit d'une ville souvent méconnue, y compris de beaucoup d'Italiens ! Et pourtant, cette très ancienne cité aux origines médiévales qui compte actuellement plus de 55000  habitants est aussi  le chef-lieu de la province éponyme, elle-même faisant partie de cette vaste et riche région qu'est le Piémont. Cependant, à Cuneo, pas d'aéroport, pas de TGV et depuis plus de dix ans, le projet autoroutier reste inachevé aux portes de la ville. L'accès le plus proche par la France est le col de Tende. Il s'agissait au Moyen Age d'un lieu de passage obligé sur l'importante voie de communication reliant Turin, le Piémont et la Lombardie à la Méditerranée. On l'aura compris, Cuneo est aujourd'hui une ville isolée, à l'écart des grandes voies commerciales et des foyers touristiques. Mais ne serait-ce pas là ses atouts? Une ville calme dans laquelle il fait bon vivre...

     La ville s'est développée sur un promontoire  au confluent des torrents Stura di Demonte et Gesso. La forme triangulaire de ce promontoire donne à la cité son aspect actuel et son nom: Cuneo signifiant "coin" ou "cône" (le fruit du sapin). Vue du ciel, Cuneo est donc une ville triangulaire bâtie , du nord-est au sud-ouest, le long d'un axe principal. Elle est enceinte au nord et à l'ouest par le massif du Mont Viso, au sud par les Alpes Maritimes et les collines de Ligurie ; puis s'ouvre, à l'est, sur la plaine du Pô. Lorsque vous arrivez de Turin, c'est-à-dire du nord, le décor montagneux en arrière-plan et la ville sur son piédestal rocheux est, par temps clair, assez impressionnant ... En été, il est souvent masqué par l'air chaud et humide venu de la plaine voisine.

     Pour visiter la ville, il suffit de remonter la rue principale et de se perdre ça et là dans les quartiers adjacents. Cette voie rectiligne est composée de la via Roma, de la piazza Galimberti et du Corso Nizza. Elle configure une ligne du temps parfaite, comme celles représentées dans les livres d'histoire. Elle vous fera voyager du Moyen Age au nord de la ville, en passant par la période baroque vers le néoclassique du 19ème siècle de la piazza Galimberti pour arriver dans une surprenante période liberty (art nouveau) du début du 20ème siècle et finir enfin dans notre époque contemporaine foisonnante d'idées novatrices... Malgré cette enfilade d'époques et de styles, la ville à conservé une harmonie architectonique surprenante. L'axe principal et l’immense place de deux hectares sont bordés d'une architecture piémontaise caractérisée par de longues galeries couvertes où les commerçants déploient leurs étales, où les cafés et les « tratorie » installent leurs tables, où les passants peuvent déambuler à l'abri du soleil, de la pluie ou de la neige...

    Je vous propose un voyage photographique dans une ville étonnante mêlant adroitement le passé et la modernité...Vous trouverez le reportage complet, le circuit pédestre dans la ville, ainsi que les bons plans, les bonnes tables et les bonnes adresses dans mon guide : « Découvrir le sud du Piémont » .

vers les photos